Partagez|

► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Puf (surnom) : Falco'
Autres Comptes : //
Date d'inscription : 01/01/1970
MessageSujet: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Mer 24 Juin - 19:41



Nom de votre Personnage

 

Informations

Nom de votre Personnage :: Envol des Corbeaux (Petit Corbeau, Nuage des Corbeaux, Etoile des Corbeaux, Corbeau Déchu).
Sexe :: Femelle
Age en Lunes :: 17
Rang::  Guerrière
Clan ::  Ombre
Son But ::  Devenir meneuse.

Derrière l'écran

Comment a-tu découvert le forum :: Succession de recherches et de tris sur les Top-sites et partenariats  Le Roi <3
Comment le trouves-tu ::  Beauuu  wtf
Tes disponibilités :: 10 /10
A-tu lu le règlement,
si oui la preuve ( codes ) ::
 Validés par l'Esclave Bloody! ~
Autre ::   Nein, danke  Saute !

Physiologie
Physique - 6lignes mini
La voyez-vous ? Elle est l'ombre de vos nuits et le soleil de vos jours; oui, l'ombre noire, gracieuse, envoûtante et… Menaçante. Le jour pour deux diamants façonnés de feu; terriblement beaux, attirants, mais dangereux, aiguisés de feu et de sang. Voilà les deux éléments que vous ne pourrez plus oublier chez Corbeaux; ce pelage ébène comme la plus sombre des nuits et ces prunelles orangé, aux reflets d'ambre et aux ombres rouges. Sa robe est dense, car ses poils, bien que ras, se gonfle à la moindre humidité, et lorsque l’on vit dans les pinèdes,  croyez-moi qu’il n’y a que ça. Haute-sur-pattes, elle est sans nul doute douée pour la course; bien que sa queue relativement courte lui confère un équilibre bien peu juste. Elle reste cependant une bonne grimpeuse et aime par-dessus tout être en hauteur. Son visage prend une forme plus ou moins triangulaire, voire pentagonale. Envol des Corbeaux possède des moustaches ; mais leur petite taille les rend peu visibles, et tant bien mieux est-ce, car si elle en avait, sûrement sa beauté aurait diminué.
Son museau, bien que sombre, est d’un noir suffisamment nuancé de reflets bleus pour qu’on le distingue du reste de son corps et ses yeux ressortent énormément de ce pelage sombre. Pour finir, ses oreilles sont longues et fines. Elles sont si peu arrondies que l’on peut croire de loin qu’elles sont en fait deux triangles au sommet aigu. Sa démarche est gracieuse et élégante, du fait que son corps soit fin et élancé, taillé pour la course.

Psycologie
caractère - 8 lignes mini
Les nuages ont beau être menaçants, il n'y a pas d'orage. Non, seulement le ciel noir comme les plus profondes fosses abyssales; ténébreux, insondable. Vous aurez beau fixer les yeux de Corbeaux; vous ne verrez rien d'autres que leur couleur. Sombres, ils masqueront toutes ses pensées. Alors, à quoi donc pense-t-elle ? À vous, à vrai dire, et à ce qui l'entoure. Observatrice de nature, elle est posée et réfléchie, dans le sens où rien ne lui échappe. Elle saura sonder la moindre émotion qui traversera votre visage, l'intensité du vent qui passera sur son pelage... Et quelle sera votre réaction; car elle jauge les difficultés et ce qui l'attendra possiblement. N'espérez pas lui échapper, son sens logique déduit beaucoup de choses. La jeune féline parle très peu; déjà parce qu'elle n'est pas très causante, mais aussi car elle est peu sociale; Envol des Corbeaux préfère la solitude à toute la compagnie du monde. Caractérielle et susceptible, elle a tendance à vite s'emporter, ce qui a pour cause d'agacer ses camarades, peu amicaux envers elle en ces cas. Oh, il ne faut pas croire le contraire, elle est loyale; sans doute le félin le plus fidèle du clan de l'Ombre; mais sa réputation lui fait l'image aux yeux de tous une membre hautaine et agressive. Bien loin de ces avis, Corbeaux rejette toute critique à ce sujet. Elle n'est finalement pas si solitaire que cela, puisqu'elle est plus ou moins capable d'entretenir une discussion amicale, mais plus que tout, elle aime se battre. Oh oui, elle sera sans cesse volontaire pour aller se battre, ce qui constitue un bon atout pour son clan qu'elle défend farouchement. Ambitieuse ? Oui, et elle assume. Il est vrai qu'elle envie de près le meneur de son clan, s'imaginant à sa place, perchée là-haut, toute proche du soleil... Et des oiseaux. Dernier conseil : elle peut paraître de temps à autres sous un autre visage... Mais sous ces traits, prenez garde au serpent que cache la fleur.

Histoire
Histoire - 10lignes mini
C’était la matinée la plus banale que l’on pouvait imaginer. Le soleil irradiait de sa chaleur le camp de l’Ombre et aucun nuage ne venait le masquer. Petit Corbeau était là, sagement assise à côté de sa mère, Effluve Printanière ; elle écoutait les oiseaux chanter, émerveillée par la beauté de leur langage quand, soudainement, la petite féline aperçut un papillon. Jamais ses yeux n’en avaient vu de plus jolis ; de plus grands, de plus colorés. Elle se mit à lui courir après, sans réussir à l’attraper. L’insecte semblait se moquer d’elle et de son incapacité à voler.
Elle heurta soudainement quelque chose de mou et de doux. Petit Corbeau s’y sentait bien et, alors qu’elle commençait à bailler et à confortablement s’installer, un toussotement l’éveilla de sa somnolence. Elle releva les yeux et croisa le regard dur d’un guerrier du camp sur lequel elle avait atterri. La jeune femelle observa le félin : il était d’un blanc immaculé et ses prunelles étaient ambré, quoiqu’ombrées de quelques nuances rousses.
La jeune féline se rendit bien compte qu’elle bloquait le passage et rejoignit sa mère, à l’entrée de la pouponnière. Elle eut soudain un mauvais pressentiment, et à raison. Alors que la patrouille de l’aube rentrait, un autre chat les doubla de vitesse et cria le plus fort possible du centre de la clairière :
« - Le clan du Tonnerre arrive ! Ils vont nous attaquer ! »
Un silence suivit cette déclaration. Puis, comme si ils venaient tout juste de sortir d’une transe, tous réagirent en même temps. La plupart poussait de petits cris apeurés alors que d’autres miaulaient des paroles de guerre.
Soudain, tous se turent. Le meneur du clan approchait. Il demanda d’une voix forte au nouvel arrivant :
«  -Es-tu sûr de ce que tu avances ? Nos deux clans sont en paix depuis des lunes, Vent du Nord ! Pourquoi nous attaquerait-il maintenant, alors que la saison des feuilles vertes s’installe et qu’Ombre, Rivière, Vent et Tonnerre sont en paix ?
-Oui ! Je suis parti ce matin pour chasser seul et je les ai vu au travers les pins. Toute une troupe, avec les meilleurs guerriers ! En ce cas, ce n’est plus une visite amicale !

-D’accord, je te crois. Tempête Océanique ! appela-t-il. »

Un matou gris sombre aux yeux bleus apparut. Il demanda :

« -Qu’il y a-t-il ?

-Réunit les meilleurs guerriers du clan, lui répondit-il. S’ils veulent nous attaquer, autant nous préparer. »

Il appela un autre félin :

« - Mésange des Cieux, prend avec toi un petit groupe d’apprentis et dit leur de renforcer la pouponnière avec des ronces. »

Alors que la jolie guerrière écaille acquiesçait, le meneur se retourna vers Effluve Printanière et Petit Corbeau :

« -Ne restez pas dehors, ils vont arriver d’une minute à l’autre ! »

Effluve Printanière murmura à l’oreille de sa fille tout en la guidant du bout de sa queue vers la pouponnière :

« - Allez, viens, ne restons pas ici, petit oiseau. fit-elle d’une voix d’où perçait tout l’amour qu’elle éprouvait pour Corbeau. »

Petit Corbeau aimait l’obscurité rassurante de la pouponnière. Elle s’y sentait en sécurité ; il y faisait bon et la douce chaleur qui émanait du corps de sa mère berçait ses nuits. Mais là, elle l’avait compris. Même si elle n’avait que trois lunes, elle avait compris que si elle était dans la pouponnière, ce n’était pas parce que la nuit était tombée, mais parce que la guerre approchait.
La jeune féline n’en avait jamais eu peur durant sa courte existence, pour la simple raison qu’elle n’en avait jamais vécu une. Elle ne connaissait ni la haine qui obligeait deux guerriers à combattre au corps-à-corps, ni la soif de haine qui menait à la bataille.

Et pourtant, lorsqu'elle entendit les premiers cris de douleurs; qu'elle sentit que dehors, la bataille faisait rage et qu'elle craignait à tout moment d'être elle aussi à découvert au milieu de ce chaos, elle ressentit la peur. La vraie Peur, celle qui paralyse et qui fait quitter définitivement le monde de l'enfance à ceux qui la ressentaient.

Tout un coup, un félin inconnu fit irruption dans la pouponnière. Son pelage roux était hérissé et ses yeux jaunes disaient plus de menaces que pouvait le faire la parole. Il cracha en notre direction, puis il gronda :

« - Vous, clan de l'Ombre, vous avez tout ce qu'il vous faut. De la nourriture, des plantes médicinales, des chatons. Sur les terres du Tonnerre, un incendie a ravagé notre forêt ! Nous mourrons de faim et de soif, les réserves de nos guérisseurs sont détruites. Votre clan ne mérite pas tout ce luxe ! »

Il s'approcha dangereusement de Petit Corbeau. Il s'apprêta à la saisir, quand un éclair noir passa devant elle, bloquant le passage au guerrier. Effluve Printanière s'était interposée entre ce dernier et la toute jeune féline :

« - Si tu touches à un seul de ses poils, je te jure que ta peau sera à moi !

- Toi... Comment oses-tu me dire ça ? Tu es une guerrière, tu es sensée te battre pour tes camarades, mais non, tu restes égoïstement cachée, à l'abri, pour protéger un chaton qui l'est suffisamment. Viens te battre, si tu veux ma peau ! »

Effluve Printanière n'eut pas à réfléchir. Elle murmura à sa fille : « Ne bouge pas. », puis sauta à la gorge de son adversaire. Le combat était perdu d'avance; un guerrier, bien qu'affamé, entraîné depuis des lunes, bien plus expérimentés, bien plus musclés, face à une féline lourde de lait qui ne s'est pas battue depuis la naissance de sa portée.

Tout alla trop vite pour que quiconque puisse intervenir. En quelques minutes, la reine fut projetée au sol et sa tête heurta une petite pierre. Le regard de Petit Corbeau allait du corps inerte de sa mère à son agresseur, et quand elle comprit que celle qui lui avait donné la vie ne se réveillerait plus jamais, elle poussa un hurlement de douleur et de rage et sauta sur la patte du meurtrier. Oh, elle était bien trop faible pour lui infliger une blessure profonde, mais elle fit du mieux qu'elle put pour planter le plus profondément ses petites griffes.

Puis, un hurlement au loin se fit entendre :

« - Clan du Tonnerre, replis ! »

La clairière qui fourmillait de chats se vida rapidement. Puis, le meneur demanda à ses guerriers :

« - Pas de blessés graves à déclarer ? »

Tous secouèrent la tête. Petit Corbeau sortit alors de la pouponnière et s'avança près de son chef. Elle murmura d'une voix tiraillée par l'angoisse :

« - Maman ne se réveille pas. Elle est tombée, mais elle ne se relève pas... »

Elle le savait qu'elle ne se relèverait plus jamais. Que là-haut, dans le ciel, ce soir, il y aurait une nouvelle étoile. Elle voulait refuser de le croire, pourtant, Corbeau n'arrivait pas à le nier : Effluve Printanière était morte.

9 lunes plus tard...

« - Envol du Corbeau ! Envol du Corbeau !»

La nouvelle guerrière relevait fièrement la tête alors que son clan l'acclamait par son nouveau nom. Elle avait tant attendu ce jour ! Jamais elle n'aurait cru que l'on puisse éprouver tant de joie en un seul instant. Alors qu'Envol du Corbeau était là, la queue enroulée autour de ses pattes, elle releva la tête vers le ciel et murmura pour elle-même :

« - C'est pour toi maman ! Tu seras fière de moi ! »

Et, alors que le soleil déclinait, la nouvelle guerrière crut entendre dans sa tête :

« - Je suis déjà fière de toi, mon grand oiseau, tu as maintenant déployé tes ailes. »


©️ FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Dernière édition par Envol des Corbeaux le Mer 24 Juin - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile des Abysses


avatar
Puf (surnom) : Léo
Autres Comptes : //
Messages : 0
Date d'inscription : 10/02/2016

Votre Chat
Points de Rp: 0
Age en lunes : : 22
Famille:
MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Mer 24 Juin - 19:53

Bienvenue ♥ Plus que le kit et les codes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Mer 24 Juin - 19:57

Belle présentation ^^je te souhaite la bienvenue dans le MEILLEURS DE TOUT LES CLAN JAMAIS CRÉÉ Et puisse tu devenir une Ombre comme on les respecte au plaisir de rp avec toi et ton chat ^^
Revenir en haut Aller en bas
Oeil de Glace


avatar
Puf (surnom) : Wendy, Auty ou Glagla
Autres Comptes : Non.
Messages : 13
Date d'inscription : 26/04/2015
Localisation : Je suis sur mes gardes dans un endroit inconnu pour tous...

Votre Chat
Points de Rp: 0
Age en lunes : : 21 lunes
Famille:
MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Mer 24 Juin - 20:00

Bienvenue c:
J'adore ton nom il me fait penser à un livre que j'ai lu !

_________________
Moi je miaules en #990033

[11:40:03] @ Oeil de Glace : Chouette, sa va j'ai juste froid aux pied
[11:40:40]Etoile Sauvage :
[11:41:46]@ Oeil de Glace : J'ai faim aussi.
[11:43:17]Etoile Sauvage : Va manger ? D8.
[11:43:34] @ Oeil de Glace : Non je dois attendre ma cousine x).
[11:44:05]@ Oeil de Glace : Ma vie se limite à avoir froid aux pieds et attendre pour manger.

Merci à Eye in the drak sur Flying Pumpkin ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanuitdelgdc.forumactif.org



Puf (surnom) : Falco'
Autres Comptes : //
Date d'inscription : 01/01/1970
MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Mer 24 Juin - 20:06

Merci beaucoup à tous ^.^
J'installe ma signature,et vais me chercher un bel avatar et les codes 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Mer 24 Juin - 20:32

Encore toi xD ♥
Revenir en haut Aller en bas



Puf (surnom) : Bloody
Date d'inscription : 01/01/1970
MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Mer 24 Juin - 20:34

Tout est bon, je valide dans deux minutes! 83 Bienvenue au passage! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Puf (surnom) : Falco'
Autres Comptes : //
Date d'inscription : 01/01/1970
MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Mer 24 Juin - 20:35

Merciii 8D

Twiiist ♥️ Mais tu me suis de partout dis-moi groupe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Croc du Lion


avatar
Puf (surnom) : Plum'
Autres Comptes : Pas encore
Messages : 0
Date d'inscription : 10/02/2016

Votre Chat
Points de Rp: 0
Age en lunes : : 9 lunes
Famille:
MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Jeu 25 Juin - 7:31

Bienvenue !
Ton avatar est un peu petit, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oeil de Glace


avatar
Puf (surnom) : Wendy, Auty ou Glagla
Autres Comptes : Non.
Messages : 13
Date d'inscription : 26/04/2015
Localisation : Je suis sur mes gardes dans un endroit inconnu pour tous...

Votre Chat
Points de Rp: 0
Age en lunes : : 21 lunes
Famille:
MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Jeu 25 Juin - 7:39

Ah oui peut être un peu trop petit je n'avais pas remarqué merci Plum', tu peux en mettre un en 200*320 ou en 200*400. ( En 200*400 c'est mieux c; )

_________________
Moi je miaules en #990033

[11:40:03] @ Oeil de Glace : Chouette, sa va j'ai juste froid aux pied
[11:40:40]Etoile Sauvage :
[11:41:46]@ Oeil de Glace : J'ai faim aussi.
[11:43:17]Etoile Sauvage : Va manger ? D8.
[11:43:34] @ Oeil de Glace : Non je dois attendre ma cousine x).
[11:44:05]@ Oeil de Glace : Ma vie se limite à avoir froid aux pieds et attendre pour manger.

Merci à Eye in the drak sur Flying Pumpkin ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanuitdelgdc.forumactif.org



Puf (surnom) : Honey ^^
Date d'inscription : 01/01/1970

Votre Chat
Points de Rp: 0
Age en lunes : : 6 !
Famille:
MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le Jeu 25 Juin - 15:04

Bienvenue laaaaaaate (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le

Revenir en haut Aller en bas
► Envol des Corbeaux | Il y avait là un jeu sournois; celui de la vie où jouissait de tous le
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» regne par decret et un temps de corbeaux
» recherche épisode 1 téléfilm "Les corbeaux"
» Carnet de route d'une orpheline: l'envol
» Icare-mag, l'envol de la presse vidéoludique
» Lieu à investir - La Colline Aux Corbeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Night :: Votre Personnage :: À l'Aventure :: Présentations Validés-