Partagez|

Aile de Pie | ♀ | 16 Lunes [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Puf (surnom) : Rossi pour tous le monde - Champignon pour Mariage et Apata .w. - Femme pour ma femme ♥
Date d'inscription : 01/01/1970

Votre Chat
Points de Rp: 0
Age en lunes : : 32 Lunes
Famille:
MessageSujet: Aile de Pie | ♀ | 16 Lunes [LIBRE] Dim 14 Juin - 16:13



Aile de Pie

 

Informations

Nom de votre Personnage : Pie - Petite Pie - Nuage de Pie - Aile de Pie - Etoile de Pie
Sexe : Femelle.
Age en Lunes : 16 Lunes.
Rang : Guerrière.
Clan : Clan du Vent.
Son But : Être une bonne guerrière.

Derrière l'écran

Comment a-tu découvert le forum ::  blablabla
Comment le trouve-tu ::  blablabla
Tes disponibilités ::  /10
A-tu lu le règlement,
si oui la preuve ( codes ) ::
 blablabla
Autre ::  blablabla

Physique
Physique - 6lignes mini
Comment me décrire? Tout d'abord, je suis une chatte qui prend soin d'elle. Mon poil est toujours propre, lisse et brillant. Mon pelage est noir constellé de larges taches brunes éparpillées un peu partout sur mon corps. Mes oreilles sont plutôt grande et pointues aux extrémités, et j'ai hérité d'un corps très souple. Je n'ai pas tellement grand chose à dire sur mes yeux, mis-à-part qu'ils sont d'un bleu discret. Je suis une chatte de corpulence moyenne, c'est-à-dire que je ne suis pas petite sur pattes mais pas très grande non plus. Je n'ai pas de terribles cicatrices, du moins, pas pour l'instant. Mes griffes sont très longues et me donnent l'allure d'une redoutable guerrière. Je suis une chatte plutôt banale après tout.
Caractère
caractère - 8 lignes mini
Je ne crois pas aux rumeurs ni aux paroles en l'air des autres, je crois uniquement ce que je vois et rien d'autre. Un autre adjectif reflète aussi ma personnalité; la jalousie. Car oui, je suis une chatte qui devient très rapidement jalouse, et je ne supporte pas de voir quelqu'un d'autre à ma place. Je prends énormément soin des personnes que j'aime, même si ces personnes ne sont pas exceptionnellement nombreuses. Car vous devriez savoir que derrière mon apparence de chatte ambitieuse et mesquine se cache un vrai cœur d'or. Cependant, je suis très égoïste et je ne partage pas mes proies avec tout le monde. Je reste une guerrière raisonnable et surtout loyale à son Clan. Je m'énerve assez rapidement, donc prenez garde. Je tiens mes promesses et veille à toujours me venger de ceux qui m'ont fait du mal par le passé.

Histoire
Histoire - 10lignes mini
Une légère brise de la saison des feuilles nouvelles soufflait dans la petite clairière illuminée par les rayons du soleil, où reposaient une mère et ses deux petits. Le soleil s'était déjà levé il y a déjà quelques instants, et la forêt se réanimait petit à petit. Les félins s'étaient installés au bord d'un bouquet d'orties et d'une grande pierre lisse qui pouvait faire office de promontoire. Les chatons étaient endormit contre le flanc de leur mère, et celle-ci tentait de les réveiller en leur offrant de grands coups de langues délicats. Une petite chatte au poil noir constellé de taches brunes bailla à s'en décrocher la mâchoire et observa son frère toujours endormit. Elle le vit soudainement ouvrir les yeux et ils commencèrent à jouer aussitôt, comme n'importe quels chatons. Le regard de la mère était chaleureux, et elle surveillait les alentours comme pour guetter la venue d'une personne. Elle enroula sa queue autour de ses chatons et les réconforta avec quelques mots doux.

« Je dois aller rejoindre quelqu'un dans peu de temps, je compte sur toi pour surveiller ta sœur » dit-elle en pointant du bout de la queue son fils aîné.

Il hocha la tête et afficha un grand sourire malicieux à sa sœur. La mère se leva d'un bond et prit le petit matou robuste par la peau du cou, laissant la petite chatte noire la suivre. Ils se dirigeaient près du rocher et elle déposa son chaton près d'une fissure assez grande pour accueillir deux boules de poils. Le mâle s'y faufila en premier, et sa sœur le suivit en lui écrasant la queue.

« Fait attention! » s'écria-t-il, furieux.

- C'est bon, rooh... Je n'ai pas fais exprès!, rétorqua-t-elle.

Ils observèrent leur mère avec une lueur intriguée dans le regard, pourquoi fallait-il se cacher? Et surtout, pendant combien de temps sa mère allait-elle s'absenter? La mère leur adressa un dernier regard remplit de tendresse et se détourna pour s'en aller derrière quelques broussailles. Le petit matou gris agita les oreilles et sortit de la petite grotte en sautillant. Sa sœur le regardait avec des gros yeux.

« Roc, à quoi tu joues? On est censés rester ici! »

- Tu pensais que j'allais rester coincer ici toute ma vie? Je veux suivre maman, c'est tout.

La petite chatte soupira, elle ne pouvait pas rester toute seule. Et surtout, elle devait suivre son frère n'importe où. Son frère, Roc, était une vraie boule de poil autoritaire et il voulait tout dominer. Elle le suivit donc à travers les fougères et guettait tout les bruits perceptibles. Ils ne s'étaient jamais aventurés en dehors de la clairière sans leur mère, et elle était consciente de tout les dangers de la forêt. Roc essayait de pister l'odeur lactée de leur mère, en vain. Il y avait beaucoup trop d'odeurs différentes et étrangères pour qu'un chaton de 3 lunes puisse repérer celle de sa mère. Ils s'étaient perdus, au beau milieu de la forêt. La petite chatte était effrayée à l'idée de ne plus jamais revoir sa mère et la petite clairière, mais elle prit le relais et s'avança plus loin dans les fougères. Roc la suivait, mécontent de s'être perdu. Un petit ravin se trouvait devant eux, et la chatte s'arrêtait net devant celui-ci. Roc observait les écureuils perchés en haut des arbres et ne regardait pas où il marchait. Il s'emmêla les pattes et percuta le flanc de sa sœur, qui tomba à son tour dans le ravin. Ils déboulèrent sur la pente et finirent leur roulade contre un arbre. Roc s'ébroua et prit sa sœur par la peau du cou, elle devait être encore sonnée par le choc. Il la tira vers quelques longues herbes et elle reprit ses esprits. Soudain, ils entendirent quelques miaulements aigus. Ils écartèrent quelques fougères et virent leur mère cracher sur un grand matou noir. Roc plongea à travers les fougères pour les rejoindre, et sa sœur resta cachée derrière les plantes.

« Papa! »

La mère écarquilla ses yeux et fut prise de peur. Roc fonça dans les pattes de leur père et celui-ci ronronna. Il écarta gentiment d'une patte son fils et foudroya la mère d'un regard assassin. Il s'entreprit de sortir ses longues griffes et de bander ses muscles puissants, et il bondit sur sa compagne. Ils roulèrent au sol et firent des traînées de poussières, et il plongea ses crocs dans sa gorge en secouant son corps dans tout les sens. La femelle se débattait de toute ses forces, et elle vit à travers les fougères et broussailles le regard terrorisé de sa fille. Son corps arrêta de gesticuler, et ses yeux fixaient toujours la petite chatte. Son regard était devenu vide, et son corps inerte pendait dans la gueule de leur père. Il expulsa violemment le corps  de celle qui était jadis sa compagne au sol. Roc observait le corps de sa mère avec un regard apeuré. Son père lui fit signe de le suivre.

« Où est ta stupide sœur? » feula-t-il.

Le petit chaton gris hésita un long moment avant de lui répondre, et il observa les fougères où était cachée sa sœur depuis le début et croisa le regard de celle-ci.

- Aucune idée, Tempête, je suis venu seul.

Tempête fouettait l'air de la queue et toisait son fils. Il ne le croyait sans doute pas, il l'avait vu observer à travers les broussailles. Roc ne savait pas quoi faire, est-ce qu'il devait suivre Tempête ou rester avec sa sœur? Roc suivit son père à contre-cœur en voyant qu'il n'avait pas le choix, et adressa un dernier regard au corps de sa mère et à sa sœur avant de disparaître dans l'ombre aux côtés de Tempête.
Le corps de sa mère gisait au sol, inerte. Du sang s'évadait de sa bouche et de sa gorge, et le corps était glacé. La petite chatte sortit des fougères et accourut près du corps de sa mère en gémissant. Elle enfouit son museau dans son pelage et s'endormit près de sa dépouille.

---------------

Je me réveille en sentant les doux rayons de soleil effleurer mon pelage. La puanteur du sang et l'odeur de la mort me font froncer le nez, je m'écarte du corps glacial de ma mère avec une lueur de chagrin dans mes prunelles bleues. Je suis Pie, une petite chatte noire au pelage constellé de larges taches brunes. J'ai vu mon père égorger ma mère devant mes yeux. Mon frère est parti avec, et ils m'ont laissée seule. Je n'ai que trois lunes et je me demande comment je vais pouvoir survivre sans mère et sans père. Je jette un dernier regard à la dépouille de Source avant de me retourner et poursuivre mon chemin dans la forêt. Je ne pouvais rien faire de plus, j'étais condamnée à errer toute seule dans cette immensité. Je n'ai pas assez de force pour soulever le poids de ma mère ni de creuser un trou pour l'enterrer, après tout je n'ai que trois lunes. Je m'enfuis à toute vitesse dans les bois, ne sachant où aller. Plusieurs jours ont passé depuis la mort de Source, et je n'ai rien manger depuis. Je suis maigre comme un clou. Je ne sais pas si je vais vivre encore longtemps comme ça, j'ai besoin du lait de ma mère. J'ai marcher pendant des jours et des jours, mes coussinets sont ensanglantés et je suis trop faible pour continuer. Je m'écroule au sol et ferme les yeux.

« Elle va survivre. »

On m'avait sauvée. Un guérisseur qui était partit chercher des plantes médicinales dans les bois m'avait retrouvée inerte au sol, le corps à moitié ensanglanté. Grâce à lui, j'ai pu rejoindre le Clan du Vent. Jamais je n'ai parler de mon passé, et personne ne sait comment je me suis retrouvée seule dans la forêt. J'ai passé mon apprentissage rapidement et je suis encore une jeune guerrière. Mon histoire ne s'achève pas là...

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aile de Pie | ♀ | 16 Lunes [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» [Stratégie] ICC 10 HM, première aile.
» mon deck aile noire
» Descente de l'Aile Noire : Atramedes down!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Night :: Votre Personnage :: Personnages Pré-crées :: Vent-