Partagez|

L'innocence n'est rien face à la culpabilité ~ Mirage des Dunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: L'innocence n'est rien face à la culpabilité ~ Mirage des Dunes Jeu 18 Juin - 18:31



Nom de votre Personnage

 

Informations

Nom de votre Personnage :: Mirage des Dunes.
Sexe :: Mâle.
Age en Lunes :: 48 lunes.
Rang:: Guerrier.
Clan ::  Ombre.
Son But ::  Pas de précis si ce n'est servir son clan.

Derrière l'écran

Comment a-tu découvert le forum ::  Top Site.
Comment le trouve-tu :: J'ferais un petit topo ailleurs.
Tes disponibilités ::  6/7 jours et 3 Rps.
A-tu lu le règlement,
si oui la preuve ( codes ) ::
 Validés par Bloody! ~
Autre ::  Neine.

Physique
Physique - 6lignes mini

On pourrait le comparer au dernier des tigres errant sur une montagne enneigée. Mirage des Dunes est un matou fort élégant grâce à sa musculature développée recouverte d'une épaisse fourrure bicolore tigrée. Sa carrure impressionnante le rang d'une prestance divine, son torse semble constamment mit en avant, cette mise en avant est due à la longueur de ses poils à cet endroit.

Son visage est fin malgré les poils mi-longs. Ses oreilles arrondies adoucissent son regard semblable au soleil levant derrière les dunes sablonneuses. Sa queue en panache, tel la bourrasque de vent, lui donne un certain équilibre.

Sa corpulence s'achève sur de lourde patte massive témoignant de l'expérience du vétéran et des périples qu'il a pu endurer. Les striures de sa fourrure font que les autres - à la première rencontre - le compare à un tigre.

Un défaut qui pourrait transformer cet éloge en un blâme est sans doute l'horrible cicatrice - cachée par ses poils - qui coupe sa patte arrière gauche. Cette cicatrice, il se l'est faîte suite à un accident engendré par son frère et le Clan des Étoiles, comme pour vouloir punir cet être d'une parfaite beauté, l'a condamné à boiter durant toute sa vie.

Cet éloge de mon personnage nous le présente de son plus bel œil. Lors de son plus beau jour, dans sa plus belle posture, je tiens à préciser qu'il n'est pas toujours parfait comme tout le monde et que, malgré ses défauts, il reste un matou fort séduisant et viril.

Caractère
caractère - 8 lignes mini

Mirage des Dunes n'a pas le sale caractère que tout le monde désire créer pour faire un personnage sadique voir meurtrier, quel intérêt de tracer tout le parcourt de son personnage ainsi ? Je pense que je ne comprendrais jamais ceux qui font de tels personnages car s'il n'a pas un minimum de compassion, il n'a pas la possibilité de survivre.

Pour faire court, Mirage des Dunes est un chat très séduisant mais cela ne semble pas suffire pour mettre les femelles à ses pieds. Son caractère très exprimé qu'il assume totalement lui fait perdre son certain charme physique. Les autres le disent jaloux et égoïste mais précisent aussi que la jalousie domine sur son égoïsme, il est égoïste depuis son plus jeune âge mais a sans aucun doute, plusieurs raisons de l'être.

Lorsque ce mystérieux chat s'attache à quelqu'un qui soit de son sang, ou non, le vétéran devient très protecteur envers lui et reste respectueux en sa présence, néanmoins : ne rompez jamais une promesse que vous tenez avec lui ou même, ne brisez jamais la confiance qu'il a en vous sinon, jamais vous ne la regagnerait.

Avant de gagner sa confiance, il vous faudra un temps. Bien que protecteur, aux premiers abords, Mirage des Dunes reste un matou réservé voir associable. Certains de ses camarades de tanière - ou de clan - le déteste pour vouloir toujours donner son avis quoiqu'il se passe.

Personne n'est parfait me direz-vous, et je vous répondrais que vous avez raison, parfaitement raison. Mirage des Dunes est un chat bien ambitieux qui rêve de devenir lieutenant de son clan et ensuite le diriger, bien sur. Il n'en est pas sanguinaire - c'est à dire - qu'il ne tuerait pas son propre frère pour accéder au trône. Par contre, il se braque facilement, contrairement à ce que l'on pourrait croire, Mirage des Dunes est un matou très irritable.

Rêveur. A toutes les heures du jour & de la nuit, ce chat au caractère de leader a des moments d'absence durant lesquels il s'imagine une vie idyllique ou même la rencontre parfaite des deux êtres qu'étaient ses parents. Malgré cela, il se peut que le vétéran se montre insolant envers autrui, ne lui cherchez pas des noises car vous risquez de vous en sortir avec quelques coups de griffes dans le museau ou bien, un rabaissement sur-humain de la part de ce matou qui ne manque pas de confiance en lui.

Un trait de caractère dominant chez lui est sans aucun doute sa loyauté, ou sa fidélité. Tout dépend comment vous voulez l'appeler mais sachez que sa loyauté va à son clan depuis la trahison de son frère. Sa maturité c'est développée à ce moment là. Il a alors comprit qui il devait devenir et grâce à qui - quoi.

Malgré son impulsivité fréquente, le matou peut se montrer rassurant et sage envers ceux qu'il aime. Très prudent envers les inconnus, il ne dévoile rien de sa vie, de son clan, de tout ce qu'il sait, à quelqu'un avant de lui faire confiance.


Histoire
Histoire - 10lignes mini

Un craquement se fait ressentir. Je déglutis. Je sens ma vie me quitter tandis qu'un étau me serre la patte et me tire vers l'au-delà. Je gémis et tente de m'accrocher aux chaudes parois glissantes. Je n'y parviens pas, si bien que peu de temps après, je ne sens plus rien. Je me contente d'hurler tant cette sensation me consume de l'intérieur.

Quelque chose me soulève par l'arrière de ma tête, je ne peux que me laisser faire étant donné la puissance de cet individu à l'étrange odeur. On me place à côté de celui qui a dû cogiter à l'intérieur avec moi durant tout ce temps vu que je reconnais sans mal son odeur semblable à la mienne. Nous sommes face à un mur de fourrure aux mille odeurs et je me contente d'absorber la moindre goutte de lait tombant de la babine de la promise.

Quelques jours passent et je commence à m'habituer à cet autre présence féline autour de moi. Uniquement deux odeurs différentes viennent à notre rencontre tous les jours, il semblerait qu'il s'agisse de ma mère et sans doute, de mon père. Mon frère doit avoir décidé d'ouvrir les yeux car il ne cesse de me donner des coups de museau pour que moi-même je passe à l'acte. Ma fourrure, depuis ma naissance, était toujours ébouriffé, je le sais car je sentais l'agacement de ma mère à essayer de la lisser tant bien que mal.

C'est alors que je décide d'ouvrir mes yeux, la première chose que je vois c'est la taille imposante de ma mère à la pelisse courte et bicolore. Notre père n'est pas là. Je me tourne vers celui qui me ressemble, mon frère. Contrairement à ce que je pensais jusqu'à ce moment là, il est bien plus grand que moi, les poils ras. Sa musculature est bien plus développée que la mienne et pourtant. Rapidement, ma mère est émerveillée par la couleur de mes yeux mais n'a pas le temps de savourer, mon frère se hâte et m'amène hors de la pouponnière, fier de pouvoir me montrer le monde qu'il a découvert avant moi.

C'est la première fois que je me balade sur le camp du Clan de l'Ombre est pourtant, j'ai l'impression d'avoir toujours foulé ce sol. Mon escapade c'est bien terminé et j'ai rapidement compris la hiérarchie familiale. Le premier était mon père, puis ma mère, mon frère et ensuite moi, j'ignore pourquoi j'étais dernier, je pense que c'était à cause de ma fébrilité. J'ai, également, imprimé que mon frère était le préféré de mon père et peut être même de ma mère.

Les lunes passent avec vitesse et je suis rapidement projeté au rang d'apprenti. Mon père, n'ayant pas d'apprenti, il avait demandé à prendre mon frère et notre ancienne meneuse, Étoile Reptilienne avait accepté lassée de l'entêtement du guerrier. Je ne suis pas jaloux de mon frère, loin de là. J'aurais quand même aimé faire la fierté de notre père comme lui le fais actuellement.

Notre baptême se passe sans encombre et rapidement, je grandis jusqu'à devenir plus grand que mon frère, plus costaud, plus musclé, plus "parfait" aux yeux de notre père pourtant, celui ci reste aussi fidèle à mon frère et ma mère se contente d'admirer ce que devient son frêle fils qui n'était pas censé survivre à une nuit dans la pouponnière.


Avec le temps, je me fais plus beau, plus fort et mieux taillé que mon frère et j'atteins une taille record. Plusieurs femelles m'approchent sans cesse pour essayer de draguer la personne que je suis mais je ne les supporte pas les femelles comme ça. Elle juge uniquement sur le caractère. Et j'en veux pas.

Le lendemain, le soleil est haut dans le ciel lorsque mon frère vint à ma rencontre. Sa tête arrive à peu près au dessus de mon épaule. Il me regarde et semble vouloir me dire quelque chose qu'il pense grave. J'écoute son discours, il est amoureux d'une solitaire, une dénommée Épine. Je ne l'ai jamais croisée et après tout, je m'en fiche de qui mon frère peut aimer du moment qu'il est heureux. Du coup, il m'utilise comme alibi pour chacune de ses escapades nocturnes.

Peu de temps après mon frère semble à nouveau bouleversé par un autre événement mais je n'ai pas le temps de lui demande de ce qu'il s'agit car notre baptême de guerrier arrive. Mon nom est simple, respectant mon nom d'apprenti avec honneur mais mon frère demande subitement un changement de nom, ceci est sans doute lié à ce qu'il vient de se passer.

Après notre baptême, je file à sa rencontre avant que nous fassions notre veillée. Il m'explique ce qu'il lui arrive et je lui explique à la hâte comment il devrait procéder. Je ne pense pas pour lui à ce moment là, je pense comme j'aurais fait dans sa position.

Puis c'est à mon tour, une escapade vers le Ruisseau à tout changé. J'y ai rencontré un femelle et rapidement nous sommes devenus proches. Nous nous sommes revus à mainte reprise pendant des lunes et des lunes. Notre relation n'est qu'amicale au début puis elle devint plus. Nous nous avouons ses sentiments. Et nous décidons d'aller plus loin.

J'explique la situation à mon frère ne voulant pas le laisser dans l'ignorance étant donné qu'il m'a fait confiance je pense pouvoir lui faire en retour. J'ai eu tords. Notre père - qui était lieutenant - a reçu une grave blessure de la part d'une patrouille ennemie et s'est retrouvé trop blessé pour conserver son rôle. Il a donc demandé à notre meneuse de prendre son fils "unique" comme lieutenant et c'est à ce moment là qu'il a prononcé :

« • Afin de prouver que ma loyauté va au Clan de l'Ombre, je vous annonce que mon frère, Mirage des Dunes est actuellement en train de vivre une relation amoureuse avec une chatte ennemie, une chatte du Clan de la Rivière. »

La surprise est grande. Je suis retourné. Je ne peux rien faire, mon frère n'est plus le même, il est devenu comme mon père et jamais je ne lui pardonnerais. Je crache avant de voir tout le monde me regarder avec surprise. Je pars en courant, je m'enfuis vers le ruisseau en espérant qu'elle y soit. Je la repère au loin et je m'élance vers elle, pressant ma truffe contre la sienne avec fougue avant de lui lécher le front et de lui expliquer :

« • Mon frère est un traître. Je pensais pouvoir lui faire confiance comme je l'ai fait pour lui mais il est différent. Il est comme notre père. Je t'aime, je vais quitter le Clan de l'Ombre et te rejoindre et nous vivrons tous les deux ensembles ! »

Je presse ma truffe contre la sienne, enroule ma queue autour de la sienne, heureux pour la première fois depuis l'aube. Nos hanches s'emboitent et nous allons nous allonger à l'ombre du marronnier se trouvant pas très loin de notre position.

Lorsque je reviens au camp, tous les guerriers me dénigrent sans cesse et n'arrête pas de m'insulter sans aucun remords. Étoile Reptilienne ne m'adresse plus un seul regard et va donner mon jugement. Je risque d'être exilé. Mon frère vint à ma rencontre je me contente de lui flanquer un puissant coup de patte, toutes griffes sorties, dans l'arcade. Je repère alors mon père au loin, accompagné de trois autres guerriers.

Je décide de sortir du camp me rappelant du rendez-vous que j'avais avec ma bien-aimée. Je l'aperçois rapidement à l'horizon et arrive au petit trot contre elle et presse ma truffe contre la sienne avant de m'asseoir à côté d'elle. Son épaisse pelisse est semblable à la mienne bien qu'elle soit plus rousse. Je ronronne, je suis heureux plus qu'à ses côtés. Je presse ma truffe contre la sienne et elle me ronronne :

« • Mirages des Dunes, nous ne serons plus deux très longtemps, j'attends des chatons ! »

Son inquiétude et son excitation était palpable dans sa voix. Un puissant bonheur m'envahit. Je ronronne de satisfaction et je presse ma truffe contre la sienne avec fougue avant de l'entendre pousser un cri de surprise et de me sentir écrasé par un poids lourd. J'entends uniquement le gémissement de ma compagne et je grogne. Je regarde devant moi, les deux guerriers qui entouraient mon père toute à l'heure on plaqués la guerrière sur le sol. Je suppose que le troisième est sur moi. Je feule, crache, grogne pour qu'il me lâche mais rien n'y fait. Je suis immobilisé et j'ai bien deviné ce qu'il allait se passer. Je lève les yeux de la pelisse de ma bien-aimée, au loin je reconnais la pelisse de mon père, quel traître !

/!\ CHOQUANT:
 

Ses yeux aux couleurs embrasés me regardent sans doute une dernière fois avant que la petite lueur qui a brillé durant des lunes s'apaise. Mais je me doute bien que ce n'est pas fini, elle n'est pas morte, elle est vivante. Elle a survécu à cette tentative d'assassinat. Un des poids dans mon dos s'enlève, je me lève et envois bouler le second mais je n'ai pas le temps, les deux matous saisissent ma bien-aimée et l'a jette dans le profond ruisseau avant de s'enfuir.

Je m'écroule sur la berge, secoué de violent spasme. Ne pouvant que ramper face à la tristesse qui pesait bien plus que les deux matous, je rampe vers la rive, l'eau laisse une traînée rouge ensanglantée à cause du passage de la guerrière sans doute envolée désormais. Je regarde mon reflet dans l'eau, ce n'est pas mon visage mais le sien, souriant. Pendant un instant, je me revois avec elle cette première nuit que nous avons passé ensemble, je soupire mais ce soupir se transforme en sanglot incessant.

Je m'assoupis sur la rive puis je me lève, désespéré, seul à tout jamais. Mon clan ne voudra plus de moi, je décide de partir. De le quitter. J'ignore si j'y parviendrais mais après tout, personne n'a besoin de moi à part ma mère, ma douce mère. Je ne peux pas l'abandonner dans ce monde de brute, il serait capable de lui réserver le même sort. Je descends le long du court d'eau dans l'espoir de pouvoir l'enjamber à un moment donné, je repère un tronc non loin.

Je marche vers ce tronc de chêne qui me paraît solide, je pose mes pattes dessus, il craque légèrement mais rien d'inquiétant, la rage à remplacé la tristesse, une fois sur l'autre rive je regarde la traversée que je viens d'exécuter. A mes pieds, parmi les roseaux, les feuilles mortes je repère ce qui semble être un cadavre, un larme me monte à l'oeil tandis que je remonte le corps de la femelle encore tout ensanglanté, une fois la femelle contre moi sur la berge je lui fait sa toilette et m'endors à ces côtés, au moins, elle aura une veillée.

C'est encore parcouru de sanglots que je me relève les pattes pleines de terre. Personne ne saura qu'elle est enterrée là, ça sera mon petit secret à moi. Je ne fais confiance à plus personne désormais. Tous des traîtres.

Durant une lune je vagabonde dans les terres de l'Ombre et des autres clans pour tenter d'oublier, chaque soir je pleure ma bien aimée jusqu'à ce que j'ai un déclic. Son rêve était de vivre avec moi dans le Clan de l'Ombre. Elle vit en moi, dans ma pensée, il faut que je rejoigne le clan sans me faire remarquer.

Quelques jours plus tard, je décide de réintégrer le clan, je suis surpris de voir que dès mon arrivé, mon frère se tient en haut du promontoire, annonçant son nouveau rang au sein du clan. Tous pousse des feulements en me voyant arriver et mon père semble bien surpris. Tous s'écarte lorsque je m'avance près du promontoire, la haine dans le regard :

« • Tu ne te débarrasseras jamais de moi mon frère. Jamais. »


© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas



Puf (surnom) : Bloody
Date d'inscription : 01/01/1970
MessageSujet: Re: L'innocence n'est rien face à la culpabilité ~ Mirage des Dunes Jeu 18 Juin - 18:53

Bienvenue!
J'ai validé les codes, plus que le passage d'un admin, et tu pourras être validé! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'innocence n'est rien face à la culpabilité ~ Mirage des Dunes Jeu 18 Juin - 18:56

Merci beaucoup =D
Revenir en haut Aller en bas
Oeil de Glace


avatar
Puf (surnom) : Wendy, Auty ou Glagla
Autres Comptes : Non.
Messages : 13
Date d'inscription : 26/04/2015
Localisation : Je suis sur mes gardes dans un endroit inconnu pour tous...

Votre Chat
Points de Rp: 0
Age en lunes : : 21 lunes
Famille:
MessageSujet: Re: L'innocence n'est rien face à la culpabilité ~ Mirage des Dunes Jeu 18 Juin - 18:59

Bienvenue ! Ouah, ton histoire est trop triste, elle m'a fait ressentir la tristesse intense de ton personnage à la mort de sa compagne Pleure
En tout qu'à tout est bon voilà j'adore ta présentation !

_________________
Moi je miaules en #990033

[11:40:03] @ Oeil de Glace : Chouette, sa va j'ai juste froid aux pied
[11:40:40]Etoile Sauvage :
[11:41:46]@ Oeil de Glace : J'ai faim aussi.
[11:43:17]Etoile Sauvage : Va manger ? D8.
[11:43:34] @ Oeil de Glace : Non je dois attendre ma cousine x).
[11:44:05]@ Oeil de Glace : Ma vie se limite à avoir froid aux pieds et attendre pour manger.

Merci à Eye in the drak sur Flying Pumpkin ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lanuitdelgdc.forumactif.org
Etoile des Abysses


avatar
Puf (surnom) : Léo
Autres Comptes : //
Messages : 0
Date d'inscription : 10/02/2016

Votre Chat
Points de Rp: 0
Age en lunes : : 22
Famille:
MessageSujet: Re: L'innocence n'est rien face à la culpabilité ~ Mirage des Dunes Jeu 18 Juin - 21:27

Bienvenue, heureuse que tu sois ici et bon jeu ♥ Put*in ton histoire ~T_T~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'innocence n'est rien face à la culpabilité ~ Mirage des Dunes

Revenir en haut Aller en bas
L'innocence n'est rien face à la culpabilité ~ Mirage des Dunes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tout et rien sur le CD-I
» Choisir la face du héros après avoir choisi sa classe [Résolu]
» Quel comportement adopter face aux insultes ?
» Celui qui ne sait rien ne peut rien comprendre...
» Merci ? Mais de rien...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Night :: Votre Personnage :: À l'Aventure :: Présentations Validés-